Sunny Leone, Indienne ultrabandante I

Les Indiennes ont réputées avoir un corps sculptural, mais elles ne se montrent pas très souvent nues. Si elles se déshabillaient autant que les Occidentales, leurs images devraient inonder la Toile. Elles étaient autrefois moins prudes. Des femmes nues ou peu habillées ont été sculptées sur les monuments pré-islamiques. A l’époque, il était courant de rester seins nus. On regrette que ce ne soit plus possible, mais cela offenserait notre propre pudeur, car nous aussi, nous sommes assez prudes.

Heureusement que Sunny Leone est là. Karenjit Kaur Vohra de son vrai nom, elle est née le 13 mai 1981 dans l’Ontario, mais ses origines sont indiennes. Elle a connu son premier baiser à 11 ans et a été déflorée à 16 ans, puis elle a découvert sa bisexualité à 18 ans. Au début des années 2000, elle a commencé à poser pour Penthouse et Hustler. En 2005, elle a signé un contrat de trois ans avec Vivid Entertainment, qui l’a introduite dans le monde de la pornographie. Elle a commencé par des scènes solos ou lesbiennes. En 2008, elle a obtenu le titre de Web Babe de l’année aux Xbiz Awards. L’année suivante, elle a fondé son propre studios, Sunlust Pictures. A présent, elle se consacre à ses affaires, à son mari et à ses enfants, danse et tourne des films en Inde.

Femmes nues

Sunny Leone a beau avoir la double nationalité canadienne et états-unienne, elle n’a pas du tout oublié sa culture indienne. Cette affiche toute récente vous en conviendra. Elle parle le télougou, langue dravidienne du sud-est de l’Inde.




Vous devriez aussi aimer...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.