Camping sauvage

Profitant d’un bel été, Justine et Adrien voyagent dans la campagne à la recherche d’un coin tranquille où ils pourront faire l’amour en pleine nature. Ils arrivent au bord d’un étang qui leur semble très accueillant, mais où la jeune femme croit apercevoir un étrange individu qui la convoite. Adrien la persuade qu’elle est victime d’une hallucination… ce en quoi il se trompe.


Acheter le livre électronique :

Publications Artalys

 

Publications Artalys

 

Publications Artalys

 

 


Camping sauvage | Erika Sauw

Format ePuB ou Amazon Kindle

31 pages (format PDF)

Prix : 1,49 €

ISBN : 979-10-91549-46-2

Extrait

Ils firent quelques brasses. Ils remontèrent près de la rive, batifolèrent et s’embrassèrent en s’étreignant avec avidité, fous de bonheur. Leurs langues se frottaient l’une contre l’autre tandis que le sexe d’Adrien se cognait contre le ventre de Justine. Les mains de celle-ci épousèrent les rondeurs ses fesses, dont elle aimait tant la fermeté. Elles coururent également sur le torse du jeune homme, aux muscles si bien dessinés.
Ils sortirent de l’eau pour continuer à s’embrasser, agenouillés dans la vase. Ils se laissèrent tomber et se mirent à rouler dessus, les jambes de Justine enserrant celles d’Adrien comme des lianes, leurs corps enfiévrés ne faisant plus qu’un. Quand ils s’arrêtèrent, la jeune femme se trouvait sur le dos, la tête enfoncée dans le sol. Ses seins continuaient à se dresser fièrement, encore propres car ils avaient été collés contre la poitrine d’Adrien. Celui-ci préleva un peu de vase pour la déposer dessus, prenant un plaisir pervers à salir la peau tendre et blanche de son amante. Ce faisant, il fit éclore un sourire lascif sur son visage aux joues tachées : elle en redemandait.
Il continua donc à maculer sa bien-aimée, n’épargnant guère que sa vulve gorgée de sang, d’où la cyprine coulait en faisant de petites bulles. Chacun de ses gestes était en fait une caresse pour Justine, que la consistance veloutée de la vase rendait extrêmement douce. Cela mettait la jeune femme dans un état d’excitation proche de l’orgasme.
D’un commun accord, ils mirent un terme à ce jeu et Adrien s’enfonça dans le ventre de Justine. Il avait tellement attendu cette apothéose qu’il fut incapable de retenir son sperme. Après seulement deux mouvements, il éjecta un véritable torrent, puis il se remit à bouger pendant quelques instants tandis que sa copine agonisait dans les spasmes de sa propre jouissance.
Il se laissa fléchir sur elle et leurs sexes restèrent imbriqués, jusqu’au moment où celui d’Adrien commença à rétrécir. Ils se séparèrent alors, puis retournèrent dans l’eau pour se laver.
Cette copulation sauvage avait été une réussite. Le soleil ayant disparu derrière le rideau d’arbres, ils se réfugièrent dans leur petite tente. Comme la chaleur était encore lourde, ils se couchèrent non pas dans leurs sacs de couchage, mais dessus, enlacés. Le sommeil emporta Adrien plus rapidement que sa compagne.

Publications Artalys


Chronique de Jess Swann :
Adrien et Justine décident de camper dans un endroit sauvage et de faire l’amour en pleine nature : rien de bien original me direz-vous. Sauf qu’Adrien est un gros butor un peu insensible et certainement lâche tandis que Justine est très jolie et attire les convoitises… La nuit venue nous avons donc nos deux amoureux qui font l’amour puis s’endorment. Lorsque Justine se réveille, la tente a disparu et Adrien aussi. S’ensuit une rencontre avec deux inconnus… qui va pousser Justine à revoir ses positions. Une scène très sensuelle s’ensuit où Justine découvre le vrai plaisir ainsi que le mode de vie assez étrange de son “ravisseur”. Une histoire très sensuelle et érotique, dont la chute est amusante (pour Adrien) et j’ai apprécié le destin de Justine !

Ce que j’aime : Les scènes érotiques, bien écrites, la structure du récit agréable

Ce que j’aime moins : trop court ! J’aurais aimé avoir un petit aperçu de la suite de l’existence de Justine

En bref : Un texte érotique très gourmand et bien construit avec un soupçon de fantastique qui n’est pas pour déplaire. De quoi passer un bon moment sans prise de tête.

Vous devriez aussi aimer...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.